Street-art : une dose de créativité à travers la ville !

Dans le cadre du projet de valorisation touristique et patrimoniale de son passé médiéval, la ville de Domfront en Poiraie (Orne) met en place des actions de préfiguration. Durant l’été 2021, l’embellissement des vitrines en faisait partie intégrante et deux artistes adeptes du street-art ont apporté leur contribution.

Les vitrines sélectionnées pour ce projet sont situées dans des rues très fréquentées par les habitants. Elles se trouvent également sur le futur parcours touristique littéraire et muséographique. L’embellissement de ces vitrines permet ainsi de proposer un parcours plus agréable au promeneur et, en outre, de mettre en valeur le patrimoine

La ville de Domfront en Poiraie, maître d’ouvrage, a fait appel à deux artistes. Durant l’été 2021, ils ont investi quatre vitrines. Afin de répondre au projet, une touche médiévale ainsi qu’une dimension collaborative avec les habitants devaient être mises en place.

Ce projet est soutenu par la Région Normandie.

Sarah Lévêque

L’artiste Sarah Lévêque a réalisé deux vitrines artistiques en juillet 2021, avec la participation d’un petit groupe d’habitants.

Cette artiste plasticienne pluridisciplinaire, intervenante et formatrice en expression artistique est actuellement en résidence au Labo des Arts de Caen.

Formée aux Beaux-Arts de Caen et en art–thérapie à Tours, elle a réalisé deux vitrines sur le thème « Danser encore », clin d’œil à la chanson du chanteur HK, en soutien aux danseurs, troubadours, artistes et rêveurs d’aujourd’hui. Ainsi, elle propose un aller-retour entre 2021 et l’époque médiévale.

Où admirer ses œuvres ? 

Au 21, rue Saint-Julien

Au 26, Grande-Rue

Mookimax

Les deux autres vitrines ont été réalisées par Mookimax, alias Maxime Couasnon.

Cet artiste autodidacte a créé son personnage Gaston l’Ourson début 2020. Cet ourson n’a pas sa langue dans sa poche et le fait comprendre en dénonçant les absurdités de notre société dans une bande dessinée humoristique et sur les deux fresques colorées réalisées à Domfront en Poiraie.  

Au cours de son intervention, Maxime Couasnon a partagé son savoir-faire lors d’un atelier d’initiation au graff au centre de loisirs (photo). En sa compagnie, le groupe d’enfants âgés de 8 à 10 ans a appris à manipuler les bombes de peinture.

Où admirer ses œuvres ? 

Au 30, Grande-Rue

Au 25, rue du Dr Barrabé

Ce projet est soutenu par la Région Normandie et l’Union Européenne dans le cadre du projet touristique de la cité médiévale de Domfront.