Projet touristique médiéval : le parc du château

chateauLe parc du château deviendra un pôle culturel et patrimonial de haut niveau, avec le donjon comme point d’orgue.

A terme, le parc du château de Domfront sera composé de sept espaces distincts permettant d’appréhender des thématiques clés de l’histoire domfrontaise (Henri Ier Beauclerc, Plantagenêt, Montgommery, etc).

Le visiteur pourra également se plonger dans la fiction arthurienne ou apprendre à observer le paysage autour du château. Des galeries d’interprétation et d’immersion seront aménagées. Un parcours ludique dans les pentes complétera l’offre culturelle.

Des études et travaux
depuis 2020

Depuis 2020, le site du château a fait l’objet de multiples études afin de préparer les futurs aménagements :

Une étude topographique

L’objectif de cette étude était de mieux connaître la morphologie des lieux afin d’analyser les vestiges et anticiper l’implantation de nouveaux bâtiments.

En juin 2020, la société Art graphique et patrimoine a utilisé des techniques terrestres et aériennes pour numériser en trois dimensions le site du château. Une numérisation qui permettra de mieux comprendre l’organisation architecturale du site et faciliter un aménagement futur.

Une étude documentaire

Menée par Marie-Pierre Baudry, spécialiste en archéologie médiévale et en histoire de l’art, afin de respecter l’héritage des lieux.
Marie-Pierre Baudry a également participé à une série de huit épisodes vidéos retraçant l’histoire du château de Domfront. A lire : l’interview de Marie-Pierre Baudry dans le bulletin municipal du printemps 2021 (p.14-15)

Une étude sanitaire
avant des fouilles archéologiques

Une étude sanitaire a été menée par des architectes du patrimoine en début d’année afin de dresser un état des lieux du monument avant le début des travaux.
Les architectes du cabinet 1090 ont passé au peigne fin chaque recoin des vestiges afin d’établir un « diagnostic » sur les vieilles pierres de l’édifice.

Le chantier d’aménagement ne débutera qu’après des fouilles archéologiques. Celles-ci permettront d’envisager l’installation des futurs réseaux qui alimentent le site et la construction de bâtiments : galerie immersive, offre de loisirs, aménagements autour du donjon. Des fouilles qui revêtent aussi un aspect préventif et qui pourraient permettre de réaliser des découvertes historiques majeures.

La rénovation du pont d’accès au château

Une étude de la structure du pont a été menée en 2020 afin d’anticiper les flux de visiteurs à l’avenir. Après un audit technique, le pont d’accès au château a dû être fermé à la circulation des véhicules. La partie métallique du pont, côté château, sera prochainement détruite puis reconstruite.

Le cabinet d’ingénierie Ingamo a été retenu pour mener ces travaux. La démolition et la reconstruction du pont métallique débutera en janvier 2022. Une structure mixte métal et bois sera adoptée pour la future passerelle dont la portée sera allongée. Le travail consistera également à faire passer les réseaux dans la structure du nouvel ouvrage.

Des travaux de réfection seront également menés sur le pont en pierre. Ils permettront notamment de revoir le système de récupération des eaux afin de résoudre les problèmes d’étanchéité, de redresser les parapets et de nettoyer le parement maçonné. Tous ces travaux s’étaleront jusqu’en mai 2022.

 

Deux études préalables ont été réalisées avant les travaux de réfection du pont : des sondages pour mieux connaître la nature du sol et l’intervention d’une archéologue pour recueillir des données apportant des informations sur la vie antérieure au château. 

Le projet touristique porté par la Ville de Domfront en Poiraie est soutenu par la Région Normandie et l’Union Européenne.