accueil
Contact02 33 30 60 60

La municipalité rend hommage à l’enseignant Samuel Paty

saluelpaty1

La municipalité de Domfront en Poiraie a rendu hommage à Samuel Paty, enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, mercredi 21 octobre 2020. Après un discours du maire et la lecture d’un poème, une minute de silence a été respectée.

 

Une trentaine de personnes étaient réunis ce mercredi 21 octobre 2020, en fin de matinée, en mairie, pour rendre hommage à l’enseignant Samuel Paty, assassiné dans les Yvelines le vendredi 16 octobre 2020. Elus, agents de la mairie, enseignants ou citoyens souhaitant rendre un hommage au professeur se sont réunis quelques minutes en sa mémoire.

 

Le maire, M. Bernard Soul, a prononcé un discours avant une minute de silence respectée en mémoire du professeur.

 

« Après la presse, la police, l’église catholique, c’est aujourd’hui l’école de la République et ses missions de transmission des savoirs et des valeurs de notre République qui est atteinte au travers du meurtre de Samuel Paty », a souligné Bernard Soul.

« Nos pensées s’adressent à sa famille, ses amis, les collègues enseignants que vous êtes, tous vos collègues. Après les attaques de la liberté d’expression, c’est à la liberté d’enseigner au sein de nos institutions laïques et républicaines que l’on s’attaque aujourd’hui ».

 

S’adressant aux enseignants présents, il a poursuivi :

« Il incombe à votre hiérarchie, à l’Éducation nationale, de vous accompagner […], mais aussi à la Nation tout entière de vous accompagner et de réagir. Au-delà de nos émotions, de nos différences qui font nos forces, qui font notre richesse, notre vivre-ensemble, et pendant qu’il est encore temps. […] »
« Vous savez les avancées de la démagogie dans le monde. Sachons ensemble porter notre réflexion et notre volonté commune sans démagogie, dans le respect et la tolérance avec sans aucun doute les moyens législatifs nécessaires. Il nous faut interpeller nos parlementaires. Cela ne peut plus durer. Sachons porter et défendre les idéaux qui sont les nôtres, dans les valeurs de notre République laïque ».

Les mots de Victor Hugo

samuelpaty2

Avant la minute de silence, le maire de Domfront en Poiraie a ensuite lu un extrait d’un poème de Victor Hugo, « Ecrit après la visite d’un bagne », proposé par un enseignant domfrontais :

 

« Dieu, le premier auteur de tout ce qu’on écrit,
A mis, sur cette terre où les hommes sont ivres,
Les ailes des esprits dans les pages des livres.
Tout homme ouvrant un livre y trouve une aile, et peut
Planer là-haut où l’âme en liberté se meut.
L’école est sanctuaire autant que la chapelle.
L’alphabet que l’enfant avec son doigt épelle
Contient sous chaque lettre une vertu ; le cœur
S’éclaire doucement à cette humble lueur.
Donc au petit enfant donnez le petit livre.
Marchez, la lampe en main, pour qu’il puisse vous suivre ».