Rénovation de l’habitat : gare aux faux démarcheurs

Des personnes se signalant de manière abusive comme des conseillers de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) ont démarché par téléphone des habitants du Domfrontais, depuis le début du mois de juillet 2021. Leur objectif est de prendre rendez-vous au domicile des personnes contactées en prétextant la réalisation d’un diagnostic.

A contrario de ces pratiques, l’Anah ne réalise jamais de démarchage téléphonique.

Un seul interlocuteur pour l’Opération programmée de l’habitat

Il faut savoir que toute visite effectuée par l’Anah à domicile est précédée d’un courrier reçu par l’usager avec date et heure du rendez-vous. Les personnes les plus vulnérables sont ciblées par ces démarcheurs.

Dans le cadre de l’Opération programmée de l’habitat de revitalisation rurale, actuellement en cours sur le territoire, l’interlocuteur pour tout travaux de rénovation est le CDHAT. Cette structure fait également office d’intermédiaire avec l’Anah pour l’obtention d’aides à la rénovation.

Renseignements auprès du CDHAT au 02 31 53 73 73.

En savoir plus sur l’OPAH-RR

Ne jamais signer sur tablette ou papier

En cas de visite à domicile, évitez toute signature sur papier et surtout sur tablette. Une signature effectuée auprès d’un démarcheur malveillant peut être réutilisée à votre insu.