accueil
Contact02 33 30 60 60

Un mois de recensement jusqu’au 15 février : le mode d’emploi

DSC_0807

Les onze agents recenseurs vont sillonner Domfront-en-Poiraie jusqu’au 15 février.

Top départ pour le recensement de la population, jeudi 15 janvier 2020. Jusqu’au samedi 15 février 2020, onze agents recenseurs recrutés par la municipalité vont partir à la rencontre de la population. L’objectif : obtenir des statistiques précises sur la population de Domfront-en-Poiraie.

Tous les logements de la ville seront recensés (Domfront, Rouellé, La Haute-Chapelle). Les habitants ont été prévenus du passage d’un agent recenseur dans leur boîte aux lettres lors d’une première tournée de l’équipe en charge de la mission.

Un questionnaire à remplir sur Internet

Lors du passage de l’agent, chaque habitant sera invité à se rendre sur le site Internet dédié au recensement : www.le-recensement-et-moi.fr

C’est sur ce site web que la démarche de recensement doit être validée via un questionnaire en ligne accessible grâce à un code d’accès et un identifiant fournis par l’agent recenseur.

« Les habitants doivent se rendre sur ce site avant une date communiquée lors de l’entretien. S’ils ne le font pas, l’agent recenseur repassera chez eux », explique Nathalie Lethard, superviseur de l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques.

L’option papier reste possible

Si la personne recensée n’est pas à l’aise avec Internet, elle peut demander l’aide de l’agent recenseur afin d’effectuer la démarche en sa compagnie. Elle peut aussi refuser la voie numérique et demander un formulaire papier. Un document à remplir et qui sera récupéré ultérieurement par l’agent recenseur.

Un agent identifiable

Chaque agent recenseur peut être identifié grâce à sa carte professionnelle nominative qui peut être présentée sur demande de l’habitant.

Les agents recenseurs peuvent tenter de vous rencontrer du lundi au samedi, mais pas le dimanche.

Un recensement tous les cinq ans

Le dernier recensement de la population locale date de 2015. Les chiffres réels de la mission menée en 2020 seront exploités dans trois ans.

« La connaissance précise de la répartition de la population sur le territoire et de son évolution permet d’ajuster l’action publique aux besoins de la population en matière d’équipements collectifs, de programme de rénovation des quartiers, de moyens de transports à développer… » indique l’Insee.