accueil
Contact02 33 30 60 60

Histoire

Construite sur un promontoire de grès culminant à 211 mètres d’altitude et dominant la cluse de la Varenne, Domfront, petite cité médiévale, présente un ensemble unique dans le Bocage ornais.

Quelques brèves réminiscences montrent que Domfront possède un très riche passé historique, dont les Domfrontais et Domfrontaises sont fiers.

 

XIe siècle

La première fortification du site de Domfront fut érigée au XIe siècle sous le règne de la Seigneurerie de Bellême. En 1049, Guillaume le Conquérant occupa Domfront et le domfrontais fut incorporé à la Normandie. Puis les Seigneurs de Bellême revinrent pour être finalement chassés par les habitants de la ville.

 

XIIe siècle

Au XIIe siècle, Domfront, sous le règne des rois anglo-normands, devint la possession personnelle d’Henri 1er Beauclerc qui entreprit en 1123 une campagne de fortifications sur la frontière méridionale de la Normandie.

En 1152, Henri II épousa Aliénor d’Aquitaine et reçut Domfront en douaire. Celle-ci donna naissance à une fille prénommée également Aliénor qui fut baptisée à Domfront, soit à l’église Notre-Dame-sur-l’Eau, soit plutôt au prieuré Saint-Symphorien, dans l’enceinte du château. Celle-ci fut la mère de Blanche de Castille et donc la grand-mère de Saint Louis.

La présence de Richard Cœur-de-Lion en 1195 et 1198 à Domfront et de Jean-Sans-Terre en 1200 et 1203, tous deux fils de Henri II, est attestée.

 

XIIIe siècle

Le roi Philippe-Auguste vint reprendre en personne la place de Domfront qui redevint française…

 

XVIIe siècle

Le 21 juin 1608, sur l’ordre du roi Henri IV, le château de Domfront fut démantelé. On peut voir encore actuellement d’énormes débris éparpillés autour du château, résultat du minage.