accueil
Contact02 33 30 60 60

Petites Cités de caractère : le dossier avance

Panoramique des membres du conseil municipal et de l'office de tourisme avec la commission des Petites cités de caractère cour Marie-du-Rocher

Avec ses ruelles, ses maisons à colombages, ses tours et son château, Domfront a décidément tout pour être membre du réseau des Petites Cités de caractère (PCC).

Une candidature relancée

Le projet d’intégrer ce réseau avait été lancé et mis en sommeil sous la mandature précédente. Il correspond parfaitement à l’envie de l’équipe municipale actuelle de développer l’attractivité touristique de la commune. C’est Aurélie Leroux, adjointe chargée du tourisme et des animations qui a repris en main le dossier. Elle a été aidée sur le volet touristique par l’Office de tourisme et sur le volet historique par l’historien Jean-Philippe Cormier.

Une visite dans la cité médiévale

La commission d’homologation chargée de l’examen du dossier de la commune de Domfront était de passage vendredi 13 novembre. Celle-ci était composée notamment de Laurent Mazurier, animateur national des PCC, Daniel Chemin, président des PCC de l’Orne et Pierre Poisson, animateur du réseau ornais des PCC. Après un accueil en mairie et une présentation de l’histoire de la ville par Bernard Soul, maire, l’assemblée est sortie pour une visite de la cité médiévale.

L’optimisme est de mise

Enfin après celle-ci, la commission ornaise des Petites Cités de caractère s’est réunie à huis-clos pour décider ou non de la recevabilité de la candidature par la fédération nationale. Si l’issue de la délibération est normalement tenue secrète, les participants ont laissé transparaître des signaux positifs à l’équipe municipale.

Le verdict final sera connu après le 16 décembre, date de la décision du conseil d’administration de la fédération nationale des Petites Cités de caractère.


 

Pourquoi intégrer le réseau des Petites Cités de caractère ?

En intégrant ce réseaux de villes, Domfront aura accès, d’une part, à la visibilité conférée par ce réseau, bien identifié par la clientèle touristique. Dans celui-ci, on trouve des villages comme Sainte-Suzanne (Mayenne), Locronan et Roscoff (Finistère), Asnière-sur-Vègre (Sarthe) ou plus près de chez nous, dans l’Orne, Bellême ou Saint-Céneri-le-Gérei.

La Ville bénéficiera aussi de cette adhésion par l’intermédiaire des outils de mise en valeur du patrimoine ou d’animations du réseau. En effet, depuis plusieurs années, le réseau recense et collecte les bonnes idées et bonnes pratiques de chacune des communes et les met à disposition des adhérents dans ce qu’on pourrait qualifier de boite à idée. D’autres initiatives sont à mettre au crédit de ce réseau. Par exemple dans les Pays de la Loire, les adhérents ont droit à des consultations régulières des architectes du Conseil d’architecture, urbanisme et environnement (CAUE).

Ce réseau se veut vivant et des rencontres régulières entre élus sont organisées pour échanger sur la manière de valoriser le patrimoine.