accueil
Contact02 33 30 60 60

Domfront future « locomotive touristique » de Normandie ?

Mercredi 17 janvier, Monsieur le Maire Bernard Soul ainsi que l’équipe municipale ont accueilli salle du conseil Monsieur Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie, Madame Marie-Agnès Poussier-Winsback, vice-présidente du conseil régional de Normandie en charge de l’attractivité du territoire et du tourisme, ainsi que Madame Catherine Meunier, conseillère régionale de l’Orne.

 

 

 

 

Echanger sur la valorisation du patrimoine

Lors de la réunion de travail, plusieurs domaines ont été présentés et questionnés : le patrimoine historique, le vélo-tourisme, l’offre d’hébergement, la fréquentation de la cité… avec la participation des animateurs de l’office de tourisme, Eric Mazier et Anne-Laure Chausserie ; de Karine Lair, agent de valorisation du patrimoine ; de Maxime Guilmin, maire de Montsecret et historien ; et de collaborateurs du Conseil régional.

 

« Nous avons remarqué que des actions concrètes sont réalisées à Domfront-en-Poiraie, que la Ville a mené plusieurs projets ces dernières années. Ce dynamisme a retenu notre attention« , a observé Hervé Morin.

 

 

 

 

 

Visite d’un « site pépite de la région »

Dans le but de (re)découvrir les éléments importants du patrimoine de Domfront-en-Poiraie, le groupe s’est ensuite rendu dans la cité médiévale, au château, cour Marie du Rocher, à l’église Saint-Julien… tout en bénéficiant des explications apportées par les animateurs de l’office de tourisme.

 

« Domfront est un site « pépite » de notre région », a affirmé Hervé Morin.

 

Capture d’écran 2018-01-18 à 10.37.23

 

 

 

 

 

Domfront choisie pour bénéficier d’investissements

Devant une assemblée composée d’élus du Département et des communes du Domfrontais, de commerçants, de représentants du monde associatif et de la presse, le Président a annoncé vouloir faire de notre ville

 

« une locomotive touristique pour la Région Normandie ».

 

Il a ensuite expliqué que Domfront-en-Poiraie avait été sélectionnée, avec Château-Gaillard (Eure), par un comité scientifique pour bénéficier d’investissements importants en termes d’aménagement et de valorisation innovante. Un choix opéré parmi 18 sites médiévaux normands : la cathédrale de Rouen, le château de Gisors, l’abbaye d’Hambye, le château de Crève-Coeur-en-Auge, la Tapisserie de Bayeux… Les atouts de notre cité : un patrimoine remarquable et une volonté locale forte de développer l’attractivité touristique.

 

 

 

 

Notre mission

A charge pour la Ville de concevoir dans les mois à venir un projet global : fouilles archéologiques, reconstitution d’un édifice médiéval, techniques de réalité augmentée, réhabilitation des « jardins de la Reine », animations, promotion des chemins de rando, mobilité douce, tourisme industriel…

 

« Aujourd’hui, Domfront a la capacité budgétaire d’une ville de 4 500 habitants. Avec ce financement de la Région, nous voulons bâtir un projet ambitieux pour créer du développement sur le long terme. Il s’agit de construire le modèle dont on rêve, sans fixer de limites », a expliqué Hervé Morin.

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prochaine étape ?

C’est donc un appel à la mobilisation à destination de la Ville, du Département de l’Orne et de la Région qui a été lancé par Hervé Morin pour la conception du projet afin que Domfront devienne

 

« un des sites touristiques majeurs de Normandie. Il s’agit d’une expérience. La Région y mettra toute son âme et toute sa passion à la condition que le projet soit audacieux, plein d’imagination, d’enthousiasme et d’optimisme ».

 

Bernard Soul a annoncé, au nom du conseil municipal, prendre l’engagement de relever ce défi. Prochain rendez-vous, au début de l’été, pour valider la feuille de route imaginée par les groupes de réflexion.

 

Suivi du projet

Lundi 5 février, élus, représentants du Domfrontais (PNR Normandie-Maine, Orne Tourisme, Petites Cités de Caractère, PETR, Office de tourisme) ainsi que Madame Catherine Meunier, conseillère régionale de l’Orne, ont rencontré trois collaboratrices de la Région. Objectif de cette réunion : faire connaissance, identifier les appuis que pourrait fournir la Région, constituer une base de données à partir des études déjà réalisées, créer un comité de pilotage.