accueil
Contact02 33 30 60 60

[Revue de presse] Trois bonnes raisons de (re)découvrir Domfront-en-Poiraie

L'équipe du magazine belge Moto 80 a sillonné les routes de l'Orne et découvert la cité médiévale de Domfront-en-Poiraie (© Moto 80)

L’équipe du magazine belge Moto 80 a sillonné les routes de l’Orne et découvert la cité médiévale de Domfront-en-Poiraie (© Moto 80)

Trois bonnes raisons de découvrir ou (re)découvrir Domfront-en-Poiraie ? La presse a mis en avant les richesses de la cité médiévale depuis le début de l’année 2020. Des articles, pour la plupart publiés avant le confinement, qui éveillent la curiosité !

1 – Pour son patrimoine historique

Les journalistes du magazine belge Moto 80 venus en visite dans l’Orne au début de l’année 2020 ne s’y trompent pas. « Domfront plaira aux amateurs de vieilles pierres et aux férus d’histoire », avec évidemment le château, point d’orgue de la cité médiévale, mais aussi « les maisons à pan de bois ainsi que l’impressionnante église St-Julien de style néo-byzantin avec mosaïques art-déco »

 

Consultez l’intégralité de l’article de Moto 80

2 – … et gastronomique

Domfront-en-Poiraie vaut aussi le détour pour une balade gourmande, détaillée avec poésie par le chroniqueur gastronomique Jean-Sébastien Petitdemange en février dernier. Le podcast de l’émission est à réécouter sur le site de RTL

 

Parmi les immanquables de la gastronomie locale, le fameux Poiré AOP Domfront, récemment entré au patrimoine culturel immatériel de France comme l’explique cet article du Routard.com

 

Un patrimoine gastronomique également apprécié par ce blog néerlandais de voyage en février dernier.

3 – Un paradis pour les vélos

Domfront-en-Poiraie est au croisement de deux itinéraires cyclables : la Vélo Francette (Ouistreham-La Rochelle) et la Véloscénie (Paris – Le Mont-Saint-Michel).

 

Enfourcher la bicyclette, d’accord, mais sans jamais perdre de vue la gastronomie ! En effet, Domfront-en-Poiraie est également le point d’arrivée d’une balade labellisée Vélo et Fromages.

 

La petite reine est une belle manière de découvrir en toute quiétude une campagne remarquable en toutes saisons. C’était particulièrement le cas lors de la floraison des poiriers, en avril. Si vous l’avez manqué, séance de rattrapage avec cet article et la vidéo du journal Ouest-France.

 

Visites, hébergements, brochures, etc. L’office de tourisme vous répond au 02 33 38 53 97 ou par mail : info@ot-domfront.com